Mon itinéraire de 2 jours à Kyoto

Mon itinéraire de 2 jours à Kyoto

 

Comme pour  Tokyo, j’avais hâte de découvrir Kyoto. Pour mon premier voyage nippon, je tenais absolument à visiter , l’ancienne capitale du Japon qui me faisait rêver en photo pour son cadre très traditionnel. Le timing était plus que parfait puisque cette ville était la dernière étape de mon itinéraire. J’y suis resté les trois derniers jours et je n’ai pas été déçu ! Clairement, j’aurais aimé rester plus longtemps, mais tout voir en si peu de temps était impossible.

Connu pour  ses nombreux temples, ses magnifiques jardins traditionnels ou encore ses ruelles de maisons en bois, Kyoto dégage une authenticité incroyable. J’ai complètement accroché à cette ville atypique et son ambiance  ancienne et moderne à la fois.

J’ai séjourné à l’hôtel New Miyako situé à quelques mètres de la gare de Kyoto . Le quartier  est assez animé puisqu’il y a énormément de boutiques et de restaurants,  du coup le soir , je n’ai pas eu besoin d’aller bien loin pour profiter d’une virée nocturne et ça c’était cool. J’avais aussi accès facilement au métro et à des lignes qui desservent les coins touristiques , ça m’a permis de minimiser certains trajets et de découvrir la ville à pied.

Kinkaku-ji Temple

Si vous êtes de passage à Kyoto, je vous conseille vivement d’aller admirer ce temple que l’on appelle aussi le Golden Pavillon à cause de ses façades en feuilles d’or. Entouré d’un immense jardin et d’un petit lac, le paysage est digne d’une carte postale. Le jour de notre visite, il faisait particulièrement beau donc nous avons pu l’admirer sous son meilleur jour.

Le seul hic, c’est la foule comme tous les lieux très touristiques. Il y a beaucoup de monde et ça devient vite compliqué pour prendre une photo. L’endroit reste néanmoins très agréable à visiter, c’était l’automne à ce moment-là donc j’ai pu contempler les magnifiques érables.

Kiyomizu temple

Un autre incontournable , qui mérite le détour. Malheureusement, il était en travaux quand  j’y suis allé je n’ai donc pas pu l’apprécier comme il se doit. J’ai quand même  profité de la vue imprenable sur les érables et la tour de Kyoto au loin.

Pour accéder au temple, il faut passer par le quartier d’Higashiyama et sa rue piétonne. C’est une longue allée montante sympathique à traverser où l’on peut admirer les locaux se rendre au temple en kimono. Il y a aussi un grand nombre de restaurants et des boutiques où faire des achats. C’est touristique mais c’est là-bas que j’ai déniché un magnifique yukata. Sincèrement, si  vous souhaitez un joli kimono et de bonne qualité, il faudra  y mettre le prix. Les moins chères sont aux alentours de 40 euros et les prix montent assez vite en fonction des modèles. Vous avez aussi la possibilité d’en louer.

Le quartier du Gion.

 

 

Quartier très connu de Kyoto, il l’est surtout pour le Hanamachi le quartier des geishas, ces femmes artistes et dame de compagnie qui excellent  dans la pratique des arts traditionnels japonais. En se baladant dans cette zone , on peut apercevoir les maisons closes qui leur sont réservées.  Avec un peu de chance, on peut en croiser quelques-unes ,je vous conseille d’être attentifs ,car elles marchent très vite. J’en ai aperçu deux en me baladant dans le quartier ce jour-là.

Fushimi Inari

 

Un magnifique temple que j’ai découvert grâce à mon application préférée Instagram. J’ai été séduite par toutes les photos de  ce sanctuaire fait de milliers de torii, ces portails rouges vermillon que l’on peut admirer à perte de vue et qui s’alignent sur des kilomètres.  C’est sans doute le temple le plus original de Kyoto et je voulais absolument y aller pendant mon séjour. Malheureusement le seul moment où j’ai pu m’y rendre il faisait déjà nuit…Ce n’était pas l’idéal pour prendre des photos cela dit c’était un mal pour un bien puisqu’il n’y avait quasiment personne  ! Je n’ai pas pu faire la visite entièrement mais j’ai quand même pu profiter d’une belle balade nocturne.

 

Goody Kyoto

Situé dans la galerie du quartier de Sakuranocho, cette boutique propose de personnaliser des glaces avec des topping trop mignons. C’est le style kawaii version glacé et personnellement je n’ai pas pu résister ! C’est mignon, fun et coloré et ça change de ce qu’on déguste habituellement. On choisit d’abord le parfum de la glace qui sont assez classiques, puis le cône  et ensuite on l’a customise autant qu’on le veut (attention le prix monte assez vite ). Ce ne sont pas les glaces les plus ouf du monde, c’est un peu délicat à déguster mais j’ai adoré le concept et ça reste bon.

Kaishin Keiseki

C’est en nous baladant un peu par hasard dans les rues de Kyoto, que nous avons découvert ce restaurant. Honnêtement, c’est une vraie pépite ! Si vous cherchez un endroit où manger de la nourriture raffiné et de bonne de qualité, je vous recommande vivement celui-ci. L’accueil était irréprochable, le personnel très aimable et a pris le temps de nous présenter les plats de la carte. On sent immédiatement la passion pour la gastronomie que ça soit  la manière de servir que dans l’assiette.

Je ne pourrais absolument pas vous citez les plats qu’on a mangé, je vous laisse admirer les photos mais vraiment c’était délicieux. Pour mon dernier dîner au Japon, j’étais conquise. Détails non négligeable,  le lieu est très intimiste et pas bruyant, certaines zones du restaurant sont privatisés pour manger au calme. On mange pied nus comme le veut la tradition et tout est préparé au comptoir devant les clients.

 

 

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *