Hello Tokyo

Difficile de trouver les mots justes pour décrire ce voyage exceptionnel. Le Japon, c’est le pays que je rêvais de visiter depuis mes 14 ans et je n’arrive toujours pas à croire que ce projet ait pu se concrétiser cette année. Je m’étais toujours promis de le faire avant mes 30 ans et bien aujourd’hui j’en ai 26 ans et je suis heureuse de pouvoir ajouter à ce voyage aux belles choses que j’ai pu accomplir.

Le Japon, c’est le pays que j’ai découvert à travers les mangas (ces dessins animés qui ont bercés mon enfance) et qui n’a cessé  de susciter ma curiosité par sa culture et sa langue. Pour cette première fois, je voulais vraiment vivre une expérience insolite, j’ai donc opté pour un circuit à travers le pays , à la découverte de différentes villes. Tout a été organisé par l’agence de voyage Maison du voyage (vol,  hôtels, visites, transports), c’est la deuxième fois que je procède ainsi et je suis toujours très satisfaite. Ça me permet de ne me soucier de rien et de profiter pleinement. Je suis restée 8 jours, c’est passé très vite mais j’ai passé une semaine superbe, rythmée et palpitante. Mon séjour a commencé à Tokyo, l’endroit que je voulais le plus visiter et je tenais absolument à commencer mon voyage là-bas.

72 h à Tokyo

Avec ces gratte-ciel illuminés, ses néons, ses écrans géants et ses carrefours aux passages zébrés en diagonales. J’ai toujours été fasciné par cette ville ultra moderne et traditionnelle à la fois, toujours animé quel que soit l’heure. Tokyo est  clairement une ville qui ne dort jamais. On se sent toute petite en arpentant ses rues. Il y a énormément de choses à visiter (temples, parcs, musées...) et je tenais absolument à rester au moins 3 jours pour voir le maximum de choses. Évidement, tout faire en si peu de temps était impossible, c’est une ville immense  cela dit j’ai pu voir l’essentiel et découvrir des endroits vraiment cool.

J’ai logé au Grand Prince Hôtel Takanawa à Shinagawa,  le quartier des affaires, un coin très vivant où l’on trouve absolument tout (centre commercial, restaurants, supermarché). J’étais à proximité de la gare et à quelques stations des coins touristiques. Autant vous dire que c’est très pratique surtout que les lignes de métro japonaise sont assez compliqués. Je vous en dirais plus après.

Les lieux incontournables à visiter

Balade nocturne à Shinjuku

L’un des quartiers les plus animés de Tokyo, je vous conseille d’y aller la nuit pour contempler les néons et les lumières. Quand j’y étais, il y avait déjà les illuminations de Noël, c’était vraiment beau. Vous pouvez vous balader sans crainte ,car il y a énormément de monde quel que soit l’heure de la journée. J’y suis resté jusqu’à 22h sans problème. Le Japon est connu pour être un pays très safe et je peux le confirmer.

Il y a des magasins de grandes distributions à tous les coins de rues, certains font même plusieurs étages.  On y trouve un peu de tout (nourriture, vêtements, produits de beauté, électroniques). C’est top pour faire des emplettes. Je vous déconseille de faire tous les magasins, ils vendent quasiment tous la même chose.

On trouve aussi beaucoup de restaurants, personnellement je voulais absolument manger un rāmen. Je suis allé manger ceux de chez Ichiran et je n’ai pas été déçu. C’était copieux et très bon !

Ichiran, Shibuya

Contempler la ville depuis la Tokyo Tower

Considéré comme la tour Eiffel japonaise, c’est un must see si vous passez dans la capitale. Cette tour de radiodiffusion de 333 mètres offre une vue magnifique de Tokyo. Par temps clair (et si on a de la chance) on peut même admirer le mont Fuji. Si vous êtes un fan du manga One piece  vous pourrez profiter du parc à thème inaugurer en 2015 qui comprend des attractions, des jeux ainsi qu’une boutique à son l’effigie. C’est d’ailleurs tellement populaire qu’ils ont renommé la tour, la Tokyo One piece Tower, incroyable !

Faire du Shopping à Shibuya Crossing et Harajuku

Véritable quartier de la mode, il faut absolument faire un tour à Harajuku. C’est là-bas que vous que vous pourrez contempler des looks décalés propre à la culture japonaise. Dans la rue piétonne de Takeshita-dori, on trouve énormément de boutiques de vêtements et d’accessoires originaux. Leur style est assez différent du notre, très coloré et mignon, je n’ai malheureusement pas trouvé mon bonheur et ma taille surtout… En effet, les japonaises sont très menues et certains vêtements ne dépassent pas le 36, je vous conseille plutôt de vous diriger vers les grandes enseignes à Shibuya Crossing ou d’aller sur l’avenue Omotesando, les Champs Elysées de Tokyo si vous aimez les enseignes de luxes. Si je n’ai rien trouvé niveau fringue, j’ai par contre découvert plein de bonnes adresses super cool.

Tokyo Plaza

Totti Candy Factory, Takeshita Street

Santa Monica Crêpes, Takeshita Street

Reissue, Harajuku

Visiter le temple Meiji-jingu 

Un lieu incontournable à Tokyo, ce sanctuaire shintoïste est situé à quelques  pas du quartier d’Harajuku et est adjacent au parc Yoyogi. C’est l’un des plus grand sanctuaire du Japon et accueille énormément de monde chaque jour.  Pour y accéder, il faut marcher quelques minutes ce qui laisse le temps de se balader, apprécier les paysages et pourquoi pas contempler les stands de chrysanthèmes. L’entrée du temple est très animé, on peut notamment voir des japonais faire de la musique, aller faire des  emplettes dans les boutiques ou déguster des dango une pâtisserie à base de pâte de riz et de sauce soja sucré chez les vendeurs ambulants.

Dîner au Tokyo Skytree

Cette deuxième tour de radiodiffusion est la plus haute du Japon  (634 m), elle dispose de deux observatoires, d’une terrasse ,d’un centre commercial et d’un nombre assez impression de restaurants. C’est l’endroit idéal pour flâner et contempler la vue. De plus, l’accès est gratuit jusqu’à 350 mètres. J’y suis allé un soir et c’était vraiment sympa, si vous aimez les dîners avec vue, je vous recommande.

Se Balader au Nakamise-dori  à Asakusa

Cette longue allée marchande qui mène au  temple Senso-ji  situé est un lieu très populaire à Tokyo, on y trouve une flopée de stands et de magasins en tout genre (nourriture , souvenirs) idéal pour faire des emplettes. C’est assez difficile de circuler ,mais on trouve des choses très sympa comme de beaux modèles de yukata, les kimonos japonais. Arrivé au bout, on accède au temple où l’on peut admirer ses énormes lanternes rouges ,ses statues et sa jolie pagode.

Geeker  à Akihabara 

Les Mangas, les jeux vidéo et l’électronique sont légions dans ce quartier, vous aurez l’embarras du choix. J’ai trouvé que les boutiques étaient très similaires et peu variées, de plus les prix restent assez élevés il faut donc prévoir un budget. Cela dit, le quartier reste très sympa à visiter  en vous baladant sur le boulevard vous pourrez même croiser des personnes déguisées en personnages en Mario faisant du karting dans les rues. Il y a aussi pleins de restaurants et de café, si vous passez à coté d’un stand de taiyaki il faut absolument tester c’est un délice.

Dango,Shibuya

Taiyaki, Akihabara

Comment se déplacer à Tokyo ?

Dans les  zones touristiques, certaines lieux sont assez proches les un des autres et vous pouvez très bien y aller à pied, je parle notamment de l’arrondissement de Shibuya. Cependant, le métro reste le meilleur moyen de se déplacer selon moi. Il y ‘en a tous les jours de 5h à 0h

Le réseau de métro japonais est immense et particulièrement complexe. En effet, les lignes sont gérées par plusieurs compagnies indépendantes les unes des autres, du coup en fonction de l’endroit où vous allez vous serais donc obligé de changer de compagnies et donc d’acheter un nouveau ticket. Exemple, si je suis à Asakusa je dois d’abord emprunter la ligne Toei jusqu’à Gotanda puis empruntez la ligne JR Yamanote jusqu’à Shinagawa pour rejoindre mon hôtel. Pour ma part, les lignes de métro à Shinagawa étaient le plus souvent directes pour les quartiers populaires comme Shinjuku du coup je n’avais  pas besoin de faire de changement.  C’est un peu difficile de s’y retrouver mais heureusement il existe des applications comme Tokyo métro qui vous prépare votre itinéraire, ou encore Google Map qui est une valeur sûre. Voyager avec une carte est aussi vivement conseillé.

Ils s’achètent au distributeur traduit en anglais et parfois en français ,selon les endroits. Au Japon, il n’y a pas de tarif unique. Le prix du ticket est défini en fonction de l’endroit où vous êtes et de la station où vous descendez. En haut de chaque distributeur, vous trouverez un panneau d’affichage avec les stations et les tarifs pour vous aider.

Pour plus de simplicité, vous pouvez également choisir un pass avec un montant au choix et qui sera débité automatiquement à chaque passage au tourniquet, ou encore opter pour un pass valide seulement sur une partie du réseau (une bonne alternative si vous faites les mêmes trajets régulièrement). Il existe également des cartes prépayées (Suica & Pasmo à environ 500 yens) et qui vous permet de voyager sur tout le réseau de métro, de train et de bus.

Le titre de transport prendre le métro est un jeu d’enfant. Chaque ligne à un code couleur et les panneaux sont très bien indiqués. Dans les rames, les écrans indiquent les stations en plus d’une annonce vocale.

Un voyage à refaire

C’était court mais j’ai adoré ces 3 jours et j’ai hâte de pouvoir y retourner dans quelques années.

Les Japonais sont un merveilleux exemple de savoir vivre, ils sont polis et respectueux et c’était un plaisir de les côtoyer. D’ailleurs, je n’ai jamais vu une grande ville aussi propre, que ce soit dans les rues, les gares ou transports Ça change clairement de la région parisienne et ça fait un bien fou. Un grand merci à mon guide Kei, pour ces quelques jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivre:

4 Commentaires

  1. 30 novembre 2018 / 12 h 20 min

    Les photos sont magnifiques ! Merci du partage !

    • Doryane
      Auteur
      30 novembre 2018 / 13 h 24 min

      Merci beaucoup 🙂

  2. 14 décembre 2018 / 1 h 32 min

    Coucou!
    Tokyo est vraiment une ville incroyable. Tes photos donnent envie de prendre le premier avion pour (re)découvrir cette ville. En tout cas, tes photos depuis la SkyTree m’ont encore plus motivée à la faire!
    Bisous 🙂

    • Doryane
      Auteur
      15 décembre 2018 / 9 h 24 min

      Coucou ,
      Oui je n’ai qu’une hâte, y retourné.😍
      Merci pour ton commentaire, ça me fait tellement plaisir🙈❤️
      Bisous à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *