Week-end à Londres : 4 raisons de kiffer voyager en solo

Week-end à Londres : 4 raisons de kiffer voyager en solo
Mon premier voyage à Londres, restera sans conteste une belle expérience !
Presque deux mois après ce mini séjour, il était grand temps que je vous en parle et que je vous explique pourquoi ce voyage était si spécial.

Je ne l’ai pas évoqué sur les réseaux sociaux, mais pour ce premier voyage de l’année , j’ai décidé de partir toute seule. Ça peut paraître incompréhensible et sans intérêt et pourtant cela a été l’un des week-end les plus chouettes de ma vie. Il m’a apporté énormément sur le plan personnel. D’où le fait  qu’il soit “spécial” car un an plus tôt je ne l’aurais même pas envisagé.

J’avais pour résolution de mettre de côté le regard des autres et surtout de ne plus me sentir bloqué à la moindre envie sous prétexte que j’étais seule. Avant, j’étais toujours été très mal à l’aise à l’idée de faire des sorties/activités sans être accompagnée, quitte à rester chez moi plutôt que de subir ce moment honteux. Pour vous dire à quel point la peur d’être jugé  empoisonne la vie. Heureusement, après un gros déclic –certaines situations m’ont ouvert les yeux– j’ai fini par comprendre que je passais à côté de beaucoup de bonnes choses.
Aujourd’hui donc, en plus de vous prouver que voyager en solo ça peut être sympa AUSSI  je vais vous énumérer toutes les chouettes raisons qui pourraient vous faire changer d’avis.

Sachez que j’ai lu quelques articles sur le sujet avant de me laisser convaincre.

Ce voyage était géniale et ça pour plusieurs raisons :

1/C’était une nouvelle expérience.

Pour fêter mes 25 ans, je voulais faire quelque chose d’insolite et ce week-end me semblait parfait pour cela. Certes, je suis pas parti à l’autre bout du monde ( Londres reste une grande ville comme Paris…) mais ce petit séjour m’a quand même énormément apporté en terme de confiance en soi et de capacité. Je n’en garde que de bon souvenir !

2/ Ça m’a rendu plus d’autonome

Hôteltransportssorties j’ai dû tout organiser à l’avance pour maximiser mon séjour et  profiter au maximum ,car trois jours ça passe relativement vite. L’anticipation reste donc le meilleur moyen pour voyager plus sereinement. J”ai pris un hôtel au cœur de Londres à Bayswater , très bien situé puisqu’il été à proximité de tous les lieux que je voulais visiter. Ainsi j’ai pu minimiser les trajets en métro et les correspondances. Pour le coup,  la Oyester Card s’est avéré être un bon investissement puisque j’ai voyagé en illimités sans soucis pendant trois jours.

Bizarrement, les seules petites galères que j’ai eu ,n’ont pas été la barrière de la langue ou mon piètre niveau d’anglais (à ma grande surprise!) mais mon mauvais sens de l’orientation , qui m’a valu de me perdre dans les rues. Ma connexion wifi ne fonctionnait pas, merci Orange...) . Heureusement, les Anglais sont d’une gentillesse incomparable et n’ont pas hésité à sortie leur smartphone pour me donner un coup de pouce. Des galères dérisoires au final.

3/ J’ai fais un programme en accord avec mes envies. 

Le gros avantage de voyager seule reste quand même de gérer son programme selon ses envies. Pour avoir déjà voyagé en groupe, ce n’est pas toujours simple de tomber d’accord…
Toujours dans une optique de gagner du temps, j’avais déjà sélectionné les lieux  où je voulais absolument aller en mixant des sessions culturelles( musées, expo, architectures), des sessions shopping  et des balades pour découvrir certains quartiers populaires.Pour le coup, les blogs et instagram sont une vraie mine d’or pour trouver des idées.

4/ J’ai gagné en confiance

Faire abstraction du regard des autres,  découvrir une ville inconnue, aller vers les autres, parler en anglais… c’était autant de challenges, qui me paraissaient insurmontables au début , que j’ai relevé en un laps  de temps très court. Je me suis découvert des capacités insoupçonnées (un anglais pas si mauvais , par exemple) et bizarrement je n’ai quasiment jamais ressenti de solitude. J’en ai clairement pas eu le temps à vrai dire, j’avais un programme bien rempli la journée et j’avais tout prévu pour le soir : bouquin, musique, Netflix. J’ai même apprécié ces moments solo, au final ce n’est qu’une question  d’état d’esprit. Inutile d’être deux pour apprécier de bons moments.
Je terminerai en vous encourageant à tester cette expérience unique en son genre. Sortir de sa zone de confort c’est toujours effrayant au début , c’est difficile ,mais une fois qu’on saute le pas, ça nous enlève un poids et ça nous ouvre des portes.
Personnellement, je compte bien réitérer l’expérience.Prochaine étape : aller au cinéma en solo et faire toujours plus de nouvelles choses dans ma vie.
Je vous laisse avec quelques photos souvenirs de ce super voyage
Le joli quartier de Bayswater où j’ai séjourné pendant ces  3 jours. L’architecture est juste ouf mais le coin était quand même assez bruyant vu qu’il n’y avait quasiment que des hôtels.Comme tout touriste digne de ce nom, j’ai visité le quartier de Westminster et découvert ses monuments emblématiques comme Big Ben, London Eye et son abbaye vraiment sublime. Je me suis aussi baladé dans les quartiers de Chinatown à Piccadilly et le célèbre quartier de Nothing Hill de toute beauté en cette saison du printemps.

Vous avez déjà voyagé seul ?

Suivre:

2 Commentaires

  1. 16 décembre 2018 / 17 h 23 min

    😍😍😍 cela donné envie et c’est comme tu le dis accessible en termes de destination. Merci pour le partage Doriane !

    • Doryane
      Auteur
      16 décembre 2018 / 19 h 10 min

      Oui j’adore cette ville et il y a tellement de choses à faire 😍
      De rien❤️ Et merci de ton passage sur mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *