Beauté

L'appropriation culturelle, l'éthnocentrisme...Pourquoi j'en ai marre !

18:21 Dainty Curls 10 Commentaires




Alerte coup de gueule , attention les amis !
Aujourd'hui la femme noire que je suis s'exprime et je vous préviens se sera sans langue de bois . Le sujet du jour : je nomme l'appropriation culturelle,  qui me fâche sérieusement en ce moment et je ne suis pas la seule.
Depuis un moment déjà, nous sommes témoins de tous les cas possible en terme d'appropriation de la culture afro et d’ethnocentrisme dans les médias :
La femme de Kanye West qui invente nos célèbres box braids,  Cara Delavigne proclamé African Queen parce qu'elle est coiffé de tresses. Et dernièrement Lupita N'yongo, qui pour sa coiffure au MetBall2016 se serait inspiré d'Audrey Hepburn et son style baroque européen alors que c'est une coiffure d'inspiration Zoulu. Je vous préviens la liste est longue...
A ce stade là, nous ne parlons même plus de maladresse mais d'erreurs volontaires et vous vous doutez bien ça ne passe plus du tout . Evidemment beaucoup ne comprennent pas et vont comme d'habitude minimiser les choses. D'où cet article pour mettre les choses au clair, parce que NON ce n'est pas rien (on voit le mal partout il paraît...) et NON nous ne voyons pas cela comme un hommage à la culture afro loin de là !
C'est tout le contraire car on ne fait jamais référence à l'Afrique. Les propos de certains médias sont juste irrespectueux et insultants envers la culture africaine. Et au bout d'un moment, ce n'est juste plus acceptable. Et il n'y a rien d'excusable non plus, (ne venez surtout pas dire qu'on n'a mal interprété).

Personnellement, je suis pour l'ouverture d'esprit. J'aime voir les autres s'intéresser à ma culture et à ses codes ( coiffures, mode, musique ect...). Et vice versa, j'aime m'intéresser aux autres cultures. Donc voir une femme qui n'est pas noire porter des tresses, ça ne me dérange pas, bien au contraire je trouve même cela flatteur. A ce niveau là, il n'y a aucun soucis évidemment !
Là où ça devient de l'appropriation culturelle c'est lorsqu'on s'accapare des éléments d'une culture et qu'on les utilise hors de leur contexte dans son propre intérêt.
Des éléments qui étaient méprisés et victimes de moqueries, sont aujourd'hui repris par une majorité qui modifient leurs origines.
J'ajouterai même cette phrase de la blogueuse Afro Mango & Cie posté sur Twitter et pleine de vérité qui concerne la communauté afro : "Le Noir ne peut rien avoir pour lui. Il crée sa chose, on s'en accapare sans lui verser les royalties." Ça ne peut pas être plus clair et c'est exactement se qui se passe avec les coiffures afro ou encore la musique.
Là nos codes de beauté qui étaient autrefois laids et j'en passe sont soudainement repris et mis en avant sans préciser que c'est afro. Un peu hypocrite n'est-ce pas ?

Cette hypocrisie était d'autant plus évidente quand je vois tout l'engouement des médias vis-à -vis de Kim Kardashian. Ils crient à la tendance alors qu'en 2013, la même coiffure était  décrite comme une "horrible tendance" et "ghetto" sur Jada Pinket Smith. Bizarre n'est-ce pas ?!  
En 2014, Rihanna avait fait sensation en venant coiffé de bantu knot au iHeartRadio Music Awards. Si pour ma part, j'avais apprécié son clin d’œil à notre coiffure d'enfance,  les critiques de la part des médias ne se sont pas faite attendre ( là pour le coup, ils n'ont pas oublié de préciser que c'était africain ) et pas approprié pour une cérémonie. 
Puis nous avons eu le cas Marc Jacobs, qui pour un défilé à coiffé ses mannequins de bantu knot, ( rebaptiser évidemment) là ce fut la tendance du siècle. Ai-je besoin d'aller plus loin ? 
Vous l'aurez compris j'en veux surtout à ces soit-disant " journalistes" qui sont complètement ethnocentrées et usent de leurs pouvoirs médiatiques pour raconter tout et n'importe quoi, en nous imposant leur vérités et leurs normes. 
L'histoire des noirs ne s'arrête pas à l'esclavage , et je ne cesserais de le répéter. Nous avons crées et contribuais dans bien des domaines malheureusement pour certains, cette vérité est dur à accepter et ils préfèrent passer cela sous silence. 

Ce qui m'attristent aussi c'est que beaucoup croient en se qu'ils disent, sans chercher ...et valide les propos erronées de ces personnes. Je compte plus le nombre de tutoriel boxer braids qui sont apparu par la suite comme si c'était une nouvelle coiffure... Alors que ça ne date pas d'hier sur les blog afro. Nous mettons en avant nos coiffures sur nos blog, chaînes Youtube depuis des années...On ne va pas me faire croire qu'ils n'ont jamais vu cette coiffure avant..ça serait un peu se moquer du monde.J'aimerais vraiment que les gens soient plus ouverts et se cultivent davantage ( et par eux même de préférence).
Nous avons donc toutes les raisons d'en avoir marre et de le faire savoir. Certes nous ne sommes pas les seules à être victimes de l'appropriation culturelle -malheureusement ce mal est plus que répandu-  mais ce n'est pas une raison pour l'ignorer. Il faut le dénoncer justement et ne pas se laisser faire.

Voilà pourquoi, il est aussi  important de connaitre son  histoires pour ne pas tomber dans l'ignorance et gober de tels propos. 
Parce que finalement, peu importe se qu'ils écrivent et croient nous imposer comme vérité, dans les faits nos coiffures resteront africaines et inventés par des africains.  Et ça personne ne pourra changer cela. Pour ma part, je continuerais à lever la voix face à ce genre bêtises jusqu'à ce que ça s'arrête ! Et si mon blog me permet de me faire entendre, je n'hésiterais pas à l'utiliser petit soit-il !

Daintycurls

Vous aimerez aussi

10 commentaires:

  1. Hello !
    Merci pour ce coup de gueule, je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est aberrant et révoltant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou.
      Oui et c'est vraiment important de leur faire savoir qu'ont ne tolèrent plus ce genre d'erreur...

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi mais j'ajouterai que, pour ces histoires de tutoriels etc. il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer le phénomène. Premièrement, la plus évidente, c'est Kim Kardashian. C'est une people, tout ce qu'elle fait est scruté et suivi et... fait vendre ! Si tu mets en titre "tuto coiffure box braids KIM KARDASHIAN" tu fais plus de vues, et même plus de recherches spontanées, que si tu écris "tuto coiffure afro box braids" ou même "tuto coiffure box braids". C'est peut-être malheureux mais c'est c'est comme ça. Aussi, je crois qu'il ne faut pas trop compter sur les gens pour se cultiver par eux-mêmes, surtout quand ça concerne un autre groupe ethnique. Ce que je veux dire c'est que, et c'est certainement en grande partie inconscient, mais peut-être que, comme les Blancs n'ont pas le même type de cheveu que les Noirs, ils se disent que certaines coiffures ne vont pas rendre pareil sur eux. Et puis il y a aussi le fait que l'accès n'est pas simple en lui-même. Par exemple les box braids avant de lire ton article je ne savais pas du tout que ça s'appelait comme ça bien que je trouve ça très joli et je n'ai jamais eu le réflexe de demander à une de mes amies de collège qui se coiffait comme ça comment ça s'appelait et même si j'en avais eu l'idée je ne l'aurais jamais fait parce que je n'aurais pas su comment demander. Maintenant c'est vrai que je n'ai pas non plus eu le réflexe d'aller sur internet non plus...
    En tout cas j'espère que tu seras en sélection d'Hellocoton lundi, et même en Une, parce que c'est un article très intéressant et même nécessaire pour montrer que le racisme latent s'inclut même dans des choses beaucoup plus subtiles que les expressions telles "manger comme un gros" qui sont déjà assez perverses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Merci pour ton commentaire constructif 😊
      Tu as tout à fais raison pour Kim Kardashian. Tout se qu'elle fait est scrutée et copié aussitôt donc effectivement ce n'est pas étonnant pour les tutoriels et tout l'engouement . Malheureusement c'est ca, les gens ne sont pas assez curieux ou n'osent pas comme tu dis du coup ils ont plus de mal à s'intéresser à quelque chose de différent. J'espérais que les blog afro puisse permettre cette ouverture mais il y a encore du chemin. En tout cas, merci de ton passage. Je suis contente que tu es compris le message que je voulais faire passer. :)
      C'est un sujet délicat qui peut être mal interpréter.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas si c'est vraiment du manque d'intérêt pour quelque chose de différent... Je me souviens être tombée une fois sur une chaîne youtube, je crois que c'était celle d'Afro Mango & Cie que tu cites justement, où elle montrait comment elle se coiffait mais, moi, étant Blanche, je ne peux pas me coiffer comme ça parce que je n'ai pas le bon type de cheveu. Je crois que c'est plutôt de la timidité, on ne sait pas trop, comme pour mon amie au collège : je te disais que je n'aurais pas su comment demander quel était le nom de sa coiffure, mais je ne saurais pas plus aujourd'hui. Ce que je veux dire c'est qu'il y a une sorte de timidité, de peur aussi que ça soit mal interprété, ou que l'on renvoie encore la personne à ses origines alors qu'elle n'en a peut-être pas envie etc...

      Le sujet peut être mal interprété mais pas ton article ;) En fait la problématique est la même que pour le féminisme : des phrases sexistes/racistes dont on ne se rend même plus compte.

      Supprimer
    3. Je comprends ! :)
      Oui c'est surtout ça qui me choque et m'attriste en même temps, c'est limite devenu banal. On peut dire tout et n'importe quoi sans qu'il ait la moindre répercussions...

      Supprimer
    4. J'ai cité ton article dans le mien, si ça te dit de le lire :)

      Supprimer
  3. C'est gentil, je vais regarder ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis tellement mais tellement d accord avec toi
    Mais bien evidemment on nous traitera encore de paranos...
    Xo
    kittyhid.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te jure , c'est vrai que nous les noirs voient le mal partout hein...
      C'est exactement à cause de cette banalisation que ce genre de chose se produit tranquillement sous notre nez. :(

      Supprimer